Le gingembre, tendance de l'année selon les plagistes

du gingembre frais, du citron et de la menthe pour un thé au gingembre

Le gingembre, tendance de l'année selon les plagistes

23-03-2018 09:31 | par Lisa van der Linden

SCHEVENINGEN - Les propriétaires de plages se réjouissent de la nouvelle saison, même si le boulevard de Scheveningen s'est transformé en chantier. Une grande partie de la promenade est fermée et des travaux sont en cours à LegoLand.

"À cause du gel, un geyser s'est cassé, les conduites d'eau étaient gelées et le sable n'était plus qu'une grosse motte dure", raconte Malou Rook, propriétaire du pavillon de plage The Fat Mermaid. Le 1er mars, Malou Rook a été autorisée à commencer la construction de son pavillon de plage, mais le froid lui a mis des bâtons dans les roues. "Nous n'avons donc commencé à construire que le 5 mars", poursuit-elle. Bien que le pavillon de plage ait été construit plus tard que prévu, les portes ont été ouvertes dès que possible, car la saison a officiellement commencé. "Une fois que le commerce est en place et que la terrasse est installée, les clients peuvent venir", a déclaré Mme Rook en montrant les clients sur la terrasse. Cependant, il reste encore des choses à faire avant que la fête d'ouverture puisse avoir lieu. "L'éclairage extérieur est en train d'être raccordé et la peinture doit encore être retouchée. En tout cas, je suis prêt. Ce sera encore une belle saison, je l'espère", a déclaré le propriétaire, qui considère l'entrée du gingembre comme la tendance de cette année. "Thé au gingembreLa bière au gingembre, les cocktails au gingembre, tout y passe".

LegoLand
Actuellement, le boulevard de Scheveningen est en quelque sorte un chantier. En effet, à côté de Sea Life, LegoLand est en cours de construction. Et au nord de la jetée, l'ensemble du boulevard est en cours de rénovation. Il en résulte un trafic de chantier important. Pour compenser, la municipalité de La Haye a décidé que de nombreux pavillons de plage pourraient être érigés plus tôt que d'habitude. Les pavillons de plage situés à proximité du futur LegoLand pourront être érigés à partir du 19 février. Les autres ne pourront commencer, comme chaque année, qu'à partir du 1er mars. Les travaux de la promenade et de LegoLand affectent les pavillons de plage. "L'accessibilité de Scheveningen est problématique en raison de l'amélioration des routes d'accès", a déclaré Guido Venema, propriétaire de la tente de plage De Golfslag. "J'espère que les visiteurs comprendront la situation et continueront à venir. De Golfslag est l'un des établissements de restauration qui a été autorisé à commencer à construire dès le 19 février. "Tout s'est déroulé sans problème et j'ai eu la chance que la terrasse et l'entreprise soient prêtes avant l'arrivée du gel", explique-t-il.

Fournisseurs
Pour M. Venema, la saison vient de commencer et c'est une période très chargée. "Toutes sortes de fabricants et de fournisseurs viennent me voir dans l'espoir que je leur prenne quelque chose", explique-t-il. "Je suis donc en pleine conversation, mais en fait, j'ai déjà décidé depuis longtemps avec qui je vais travailler cette saison et avec qui je ne vais pas travailler. Les représentants qui sont venus à la fin de la saison dernière avaient les meilleures chances.

Ouverture annuelle
Malgré toute la charge de travail qui pèse sur lui, Venema se réjouit de la nouvelle saison. "L'économie bat son plein et c'est le moment de se renouveler. Par exemple, j'ai de nouvelles tables, de nouvelles chaises et de nouveaux coussins", explique-t-il. Le propriétaire envisage d'ouvrir toute l'année, à l'instar de plusieurs autres pavillons de plage situés à proximité. "C'est ce que j'aimerais vraiment. Environ 15 % du chiffre d'affaires est actuellement consacré au montage et au démontage. En fait, je ne suis fermé que trois mois par an et, pendant ce temps, toutes les affaires et le matériel sont stockés. Avec une ouverture annuelle, tout fonctionne et il y a moins d'usure", explique M. Venema. Les dernières touches sont également apportées à De Golfslag. "Les nouvelles chaises doivent encore être déballées et quelques lampes cassées sont en train d'être remplacées.

Faciliter
Au Zanzibar Beachclub, tout est presque prêt, les travaux ayant commencé le 19 février. Annick Versteeg, directrice adjointe de l'entreprise, ne voit pas d'inconvénient à l'accumulation des travaux ; elle ne voudrait pas être ouverte toute l'année. "Le travail sur la plage est un travail saisonnier. On est là pour six mois et c'est ce qui est amusant. Ce n'est pas le cas lorsqu'on est ouvert toute l'année. C'est la quatrième saison de Versteeg au Zanzibar Beachclub. "Chaque saison, on peut repartir sur de nouvelles bases et avec une nouvelle équipe. Nous allons refaire quelque chose de grand".

Source : Magasins hors foyer

Partager cet article

Plus d'articles

Winkelwagen

0
image/svg+xml

Aucun produit dans le panier.

Continue Shopping